la morque de classe comme inéluctable.
Publié par The Troll le 14 01 2019

Juste un petit point d'étape. J'étais en train d'écouter le débat chez tadei entre chouard pour le RIC et un prof de droit const (?) ayant participé à la réforme de 2008 (ayant permis de signer lisbonne sans le peuple.)

c'est ici : https://www.youtube.com/watch?v=ksyl8bOGMg4

On pourrait se dire qu'entendre un professionnel pour ouvrir nos esprits et nous donner du grain à moudre sur plein de points. Et bien non.LA seule chose que cela montre, c'est que contrairement à ce que l'on pourrait penser, il faut absolument que ces professionnel NE SOIENT PAS LÀ. Il court à "ce qui existe est pas bien, mais c'est le moins pire, autrement ce serait pire".

Pourquoi ce titre à propos de la morgue. Tout simplement à cause des raisons qui le pousse à penser cela : le peuple est trop con. soit il serait trop émotif et paff peine de mort, soit il est trop perméable aux lobbys (ben c'est vrai, il est plus facile de corrompre 45 millions de français que 300 députés), soit il en a rien à foutre. Et comme je suis charlie, je passe sur le détestable passage ou il était adjoint au maire d'une petite commune et que les gens étaient plus intéressés au détergent à chiotte qu'au décision importante.

Tandis que lui, il est pas tout ça, parce que lui, il est.... enfin, il n'est pas... bon on aura compris.

Il montre en peut de temps (l'émission dure à la louche 1 heure) tout ce que l'on peut détester sur nos soit-disantes élites : une véritable morgue de se sentir au dessus des autres, au dessus de peuple tout plein de bas instinct tandis que lui non... d'ailleurs il fait jamais caca (mais ça il faut pas le dire). C'est l'incarnation de tout ce que je déteste, c'est un petit makon à lui tout seul.

A sa décharge il montre surtout que celui qui réussit est avant tout celui qui a intégré les dogmes dominant de la société et qui a su enfiler l'esprit de celui qui ne remet rien en cause.Une sorte de mouton.

ps : et ce petit laïus sur les politiques qui auraient plus de pouvoir.lol, méga lol. Ils ne VEULENT plus de pouvoir ce qui est différent. Il suffit de dire STOP. Alors bien entendu, cela a des conséquences, mais c'est cela la politique.

De la même manière je serais tenté de dire que manifester et se prendre des coups c'est le jeu, mais je ne le pense pas. Le crétin de flic ou barbouzard qui réussit à affirmer que venir en manif et prendre des coups est 'normal', alors cela veut dire qu'un flic qui se fait tabasser en manif c'est pas un scandale, c'est le même jeu. Mais bon, je le dis pas car dans ce pays de fachos cela pourrait être mal interprété.

politique ? - Mes combats - Commentez
La censure comme normalisation de la pensée
Publié par The Troll le 29 11 2018

L'homme est un animal de raison. Il pense et prend des décisions, en tenant compte de ses expériences passées et de son savoir. En ce sens la censure c'est mal car elle fausse son jugement.

Prenons un exemple trivial. Imaginons que le gouvernement des états unis d'amérique savait pour le 9/11, avant que cela n'arrive et que pour des raisons diverses et variées avait décidé de laisser faire ou, pire, de profiter de la situation pour détruire des documents d'enquêtes en cours. Le cacher à la population et censurer ceux qui tentent de le porter à la connaissance des autres ne peut qu'alimenter la théorie du complot et fausser le jugement que tout un chacun peut avoir sur le gouvernement allant même jusqu'à fausser des élections. Et c'est mal.

Je ne sais pas si c'est le cas ou pas et je m'en fiche foutrement totalement car ce n'est qu'un exemple. Une censure peut fausser votre opinion.

Maintenant il y a des cas un peu plus grave. Tout le monde sait que les gafammes (gougueule, fessebouque, touitheure et consort) organisent une forme de censure.

  • Soit en supprimant des contenus (c'est très à la mode aux états unis d'amérique où fessebouque collabore ouvertement avec le gouvernement pour supprimer des pages, des comptes, des publications qui ne sont pas jugés acceptables)
  • Soit en ne les affichant pas (en organisant par exemple une mission éditoriale dans le fil de ce que vous voyez et en n'affichant pas la publication en question. Combien de personnes se plaignent que leur fil fessebouque ne correspond pas à ce qu'ils veulent voir, n'affichant pas les publications désirées et affichant d'autres publications indésirables. Combien de pages strikées ?
  • Gougueule, lui a une technique bien différente : il relègue très loin dans les classements les pages dissidentes. Il a changé il y a quelques mois d’algorithme et il est pratiquement impossible aujourd'hui de trouver les chiffres plausibles du nombre de morts de la grippe. Lors d'une recherche apparaît pendant de nombreuses pages de résultats les articles de la presse main-stream qui relaie la propagande officielle des, à la louche, 15 000 morts par an. Alors qu'il y a quelques articles de médecins qui montrent sans aucune erreur possible que le chiffre tourne plutôt autour de 500. (30 fois plus, faut le vouloir !) Je ne m'avance pas trop en disant qu'un médecin à un peu plus d'expertise qu'un pigiste du figaro qui revomi la propagande officielle.

Pour rester sur le cas de la grippe. Imaginons que cela vous pousse à faire vacciner votre papa ou votre grand père et que du fait de cette vaccination, il attrape une maladie dégénérative ou meure. La décision que vous avez prise tenait compte du fait que :

  1. Il y a beaucoup de mort de la grippe (alors que c'est un mensonge)
  2. Le vaccin empêche d'attraper la maladie (c'est un mensonge, les études montrent que cela ne change rien ou alors tellement un pouillème qu'on arrive pas à le déterminer, mais ces études sont ignorées et rendues invisible par les pouvoirs publics .
  3. Le vaccin est inoffensif, alors que tout un chacun peut bien imaginer qu'exciter le système immunitaire n'est pas anodin. La pharmacovigilance trafique les chiffres pour éviter panique et remise en question politique du système. Il y a quelques articles très détaillés pour ceux qui veulent penser par eux même.

Dans ce cas là, la censure est plus problématique (en dehors du fait d'avoir tué votre vieux père - mais il est mort dans la dignité, toujours ça de gagné) car elle vous a fait prendre une mauvaise décision du fait d’éléments faux ou incomplets. En fait, on vous retire votre droit à choisir en vous donnant des éléments faux ou incomplets et donc en guidant votre décision vers une réponse que l'on juge acceptable.

Maintenant, il y a encore pire. En censurant certaines idées (et pas les faits), on vous empêche même de penser. Pour rester sur la problématique du vaccin. Imaginons que l'on vous affirme depuis votre plus tendre enfance que le vaccin a sauvé l'humanité, des millions de vies, a éradiqué les épidémies qui nous tuaient tous et encore aujourd'hui nous évite à tous les morts atroces par millions. En censurant les thèses et études dissidentes, on vous empêche même de penser à l'utilité du vaccin pour tous qui est un dogme, un axiome. Pour terminer sur ce point à propos du vaccin de la grippe. En vous vaccinant contre la grippe, vous désapprenez à votre système immunitaire à vous défendre contre elle (et donc génétiquement vous laissez à vos enfants un patrimoine génétique amoindris) et le jour ou une grippe féroce passera à votre portée, ben paff, adios l'amigos. Hasta la vista baby.

Et là c'est encore plus mal comme dirait l'autre.

Le pire c'est qu'elle est insidieuses et se cache partout. J'ai moi même été victime de cette censure sur un site que l'on penserait à des lieux de cela : www.les-crises.fr, le site de Olivier Berruyer,qui se répand sur les plateaux de télé en taclant la censure de droite et de gauche, en dénonçant la propagande alors qu'il fait exactement pareil. En soit ce n'est pas très grave. Je ne fréquenterai plus ce site. Cela ne me manquera pas. et je ne leur manquerais pas. Mais cela dénote que même chez ceux que l'on croit vertueux, la censure fait rage.

Sur un truc anodin en plus. Je répondais à une personne qui donnait un lien sur le complexe d’œdipe, je faisais juste remarquer que de moins en moins de personne y croyait à cette théorie. Paff striké. Le truc improbable. Donc je fais une publication plus longue qui explique pourquoi il ne faut plus croire au complexe d'oedipe, sur le coup je me suis dit qu'une phrase laconique pouvait être jugée comme n'apportant rien au débat. je développe donc mon affirmation. paff striké..

Pour ceux qui ne suivent pas, ou qui ne sont pas au taquet sur œdipe, petite (enfin, non, longue) précision. Il était une fois un méchant roi grec.C'est important qu'il soit méchant. Les dieux, en forme de punition, lui prédise qu'il aura un fils, que son fils le tuera et épousera sa femme (du roi la femme - et du coup sa mère, au fils - faut suivre.) Ce qui devait arriver arriva, le roi eu un fils (oui, bingo c'est œdipe icelui). Se souvenant de la prédiction, le roi confie son fils afin de l'éloigner. MAIS la loi des dieux étant ce qu'elle est, en grandissant (beau et fort), il se retrouve en conflit avec un vieil homme et en se battant le tue. (oui ui bingo c'était son père.) Et à cause d'un haut fait, il récupère le trône laissé vide (et pour cause, il a tué le roi) et donc épouse la reine (qui est sa mère). Pour le faire rapide.

L'histoire aurait pu en rester là, mais de ce mythe (mythologie grecque) Freud à décidé d'en faire un complexe : le petit garçon qui veut tuer le père (il devait avoir un soucis avec le sien je pense). Cette vision de l'enfant qui veut détrôner le père (par la violence, même symbolique) porte un mythe social fortement ancré de la violence innée à l'homme. L'homme serait donc un animal violent par nature.

Mais c'est une interprétation du mythe. On pourrait par exemple tout aussi penser que :

  • C'est le fait d'avoir envoyé l'enfant loin de lui qui a créé cette finalité. Sorte de prophétie auto-réalisatrice. Et que le garder près de soi et l'aimer aurait fait obstacle à la prophétie.
  • On pourrait également penser que c'est le fait d'être méchant qui est à l'origine de cette 'punition' des dieux.
  • Il n'est pas incohérent de penser que cela veut dire que les enfant veulent la justice.

Mais non, il a été décidé que le garçon voulait tuer le père.

Cette conception de la nature violente de l'homme est porteuse, de mon point de vue, d'effets de bords. Par exemple cela voudrait dire que l'homme est violent par nature et que la société est là pour le pacifier. Alors que de mon point de vue, l'homme est naturellement bon et que c'est la société qui lui apprend a être méchant. Il y a des expériences sociologiques qui tendent à le monter. MAIS cette vision de l'homme violent permet également d'affirmer que notre société esclave d'une oligarchie (longue tradition française du monarque tout puissant) est la solution sinon ce sera le règne de la violence partout et par tous.

Ainsi supprimer les publications pour éviter que l'on puisse montrer qu'il y a des alternatives crédibles à cette société de domination, car hormis les psychopathes qui gouvernent (politiques et grands dirigeants) l'homme est naturellement poussé à coopérer.

Donc je me fend d'un commentaire à la suite d'un commentateur qui réagissait à la surprise d'une autre personne ayant vu son commentaire sur napoléon III stiké lui aussi et qui disait que les modérateurs avaient peur de groupes revendicatifs qui venaient pourrir les commentaires. Le fil entier est striké. pas de traces, nettoyage parfait, comme au temps de l'ère soviétique. Je reproduis donc ici ce troisième commentaire :

cette histoire de groupe revendicatif est une pseudo-excuse que l'on se donne pour continuer à vénérer ici.

J'ai eu 2 messages censurés parce qu'ils parlaient du (non) complexe d'oedipe. Peut être qu'il y a une cabale freudienne qui ravage internet et pourri les forums qui oseraient remettre en question le dogme ?

Non, comme partout ailleurs, pour continuer à vivre du financement participatif, il faut élaguer pour que ne se créé pas de fissure. On ne déplaît pas à la main qui vous nourrit, C'est la limite du modèle participatif. Elle se retrouve partout.

L'illustration du sujet, ce n'est pas que des 'groupes' viennent pourrir lorsque cela ne convient pas, mais que sur ce sites les propres modérateurs censurent ce qui ne leur convient pas. Alors même que ce n'est ni illégal, ni insultant ni contraire à la charte. Ce faisant ils ne sont plus fournisseurs de service, mais éditeurs des commentaires. Ils ont une ligne éditoriale. et ne diffèrent pas des publications qu'ils conchient.

Et pour faire un peu plus pragmatique... construire un modèle économique en partageant du contenu créé ailleurs.... l'article 13 va y mettre bon terme.

politique ? - Mes combats - Commentez
Brave new hétéronomie
Publié par The Troll le 12 10 2018

Je lisais sur un site militant, bastamag pour ne pas le citer un commentaire proprement ahurissant. D'autant plus qu'il ne vient pas d'un ministre godillot de not' bon roi.

Il analysait pourquoi la réforme de la retraite de not'bon roi (pas la sienne hein, la nôtre), donc celle qu'il nous prépare pourrait encore augmenter les inégalité homme-femmes. Bon comme d'hab toujours on regarde homme-femme et jamais riche-pauvre. On sait jamais si on ne faisait pas parti des pauvres et que l'on se sentirait un poil coupable.

donc Christiane Marty, membre de la fondation Copernic, critique du néolibéralisme, et du conseil scientifique de l’association Attac dit, Attention ca claque : "il serait possible de modifier le congé parental de manière à ce qu’il soit partagé de manière égale – et obligatoire – entre les deux parents" (toujours sur mon délire riche-pauvre j'aimerais savoir ou se situe en terme de revenue cette madame Marty, dans quel décile)

Oui, vous avez bien compris, comme la retraite des femmes n'est pas assez importante (vie de famille, élevage des enfants...) et bien, nous allons obliger les hommes à prendre la moitié du congé parental (et donc diminuer leur retraite) pour la faire basculer du coté des femmes (qui donc prendront moins de congé parental).

Je passe sur la stupidité économique : on va donner moins à tout le monde, ce n'est pas grave prenons un peu à paul pour donner à jeanne. Mais les montants distribués restent toujours aussi bas.

Par contre, je ne passe pas sur ce que cela peut avoir comme effets sur les enfants. Je vous conseillerais de lire Bowlby J. sur l'attachement. Le bébé est naturellement attaché à la maman, car jusqu'à présent, c'est elle qui le faisait grandir dans son ventre. Ce n'est pas du tout une de ces conneries de genre social ou culturel c'est juste ce que la nature à décidé et qui nous a permis d'évoluer pendant 7 millions d'années.

Alors je sais bien qu'une frange de plus en plus importante d'abruti(e)s décident de sacrifier le développement de l'enfant sur l'autel d'une sacro-sainte égalité, Cela n'en reste pas moins un truc stupide, profondément stupide.

Sans aborder l'idée qui fâche qui serait de prendre un peu à ceux qui touchent énormément pour le distribuer à ceux qui touchent très peu - une sorte de taxe de péréquation. Ne serait-il pas tout simplement militant de demander à ce que la maman en congé parental voit abonder son compte de points retraite en compensation de travail fournis à faire des citoyens ?

Le truc impensable, vous comprenez, ce n'est pas du travail ! il faut aller (ou pas puisque le travail salarié disparaît) faire un truc souvent peu utile, esclave d'un petit chef maltraitant pour avoir le droit de gagner de quoi survire.

Y'a pas à dire, on n'est pas sortie de la berge avec de tels militants

c'est là : Pourquoi la nouvelle reforme des retraites pourrait aggraver les inegalites
politique ? - Mes combats - Commentez