Je me fous de ta gueule pour pas chèr.
Publié par The Troll le 07 02 2017

Je viens de recevoir le journal (la propagande) de la région hauts de france (beurk le nom) (oui je suis grillé, je suis un hautiste).

Donc en 4ème de couverture, une publicité pour "les promesses,faites promesses tenues", du candidat bertrand je suppose, : l'aide à la mobilité. Un truc de ouf.... un chèque de ... 20 euros par mois pour vous aider à vous rendre à votre lieu de travail (plus de 30 km). Je ne critique pas l'idée en soi chaque centime semble le bienvenu dans cette société de précarisation, dans ce territoire dévasté par la déprise industrielle ou les politiques publiques sont incapables d'impulser une dynamique de développement (hors emploi d'esclaves), tiraillées entre les 2 mamelles que sont :

  • je donne aux copains qui se goinfrent et ne développent pas plus
  • je suis un libéral qui pense que l'état doit en faire le minimum.
Donc 20 euros c'est mieux que rien. certes.

MAIS, et là est le mais, ils donnent à penser que les trajets de et vers son lieu de travail ne 'coûtent' pas grand chose, puisque les 20 euros doivent représenter une bonne partie. Effectivement, si on regarde juste son plein d'essence, 20 euros, c'est un demi plein et de l'ordre de 1/4 de ses dépenses essences pour ces trajets (si on juge à la louche à soupe). Or avec un peu plus de réflexion, l'état "rembourse" (permet de déduire) 0,568 centimes du km (6 cv fiscaux). On peut penser que c'est une estimation basse, connaissant les largesses de l'état. En clair l'administration fiscale estime que chaque kilomètre revient à, au moins, 0,568 centimes pour chaque kilomètre parcourus.

Dès lors les 20 euros par mois (environs 20 jours de travail) représentent 1 euro par jour travaillé et donc 1 kilomètre 76 (aller et retour) soit 880 mètres. En clair si vous garez votre voiture à 880 mètres de chez vous, en direction de votre lieu de travail, vous économisez 20 euros par mois sur vos frais de déplacement. Voila ce que représente cette aide de 20 euros : elle ne sert qu'à en mettre plein la vue à pas chère et SURTOUT ancrer dans la tête des gens que faire 50 km pour aller à son travail (plus 50 au retour) est 'rentable' en étant payé au smic, car il faut être mobile. Alors que ces 50 kilomètres en voiture (plus 50 eu retour) vous coûtent pour 20 jours travaillés 1136 euros. En clair : On travaille juste pour payer les frais de voitures. ah non maintenant on peut manger à macdo 2 fois avec la prime des 20 euros. Faut juste bien planifier ces repas opulents pour tenir le mois entier.

Et le pire dans tout cela est que l'ensemble des politiques publiques cherchent à 'créer' des concentrations d'entreprises (et donc de créer des longs trajets) plutôt que de jouer sur la dissémination du tissu économique sur tout le territoire. Pour le dire mieux, les maires des grosses villes phagocytent le développement économique de la région, pour le garder chez eux en laissant les gens du territoire faire 50 kilomètres pour aller travailler.

Petit aparté sympathique : sur le schéma de cohérence territorial de l'agglo soissonnaise à comme objectif de faire aller travailler les gens sur Paris et donc pleure pour le 2x2 voies intégral jusqu'à la capitale. Soit à la louche 110 km et pour un mois de travail (20 jours) 2499 euros et 20 cts de frais de trajets. La classe non ?

Lol - politique ? - Mes combats - 2 commentaire(s)
commentaire(s)
Posté par smolski le 08 02 2017 à 09:25
Cité en lien sur le site debian-facile : https://debian-facile.org/viewtopic.php?pid=212648#p212648
Posté par herve_02 le 08 02 2017 à 21:28
merci camarade :-)
Ajouter un commentaire