Dit-on des bétises par bétise ?
Publié par The Troll le 13 02 2019

cela faisait une pelle de temps que je voulais écrire un billet, et je me disais à quoi bon. Je ressentais une forme de lassitude à ressasser toujours les même trucs, un forme de radotage numérique qui ne convainc personne depuis que nous vivons le monde des résossocios ou on finit par être regroupés (ou se regrouper si on veut être optimiste) par affinités. Cette prison mentale finit de nous convaincre que hors de ce que l'on pense point de salut. C'est compliqué de se dire que l'on pense mal, que l'on se trompe, donc nous avons tendance à toujours chercher l'info qui nous conforte dans ce que l'on pense. Je ne veux même pas aborder en préliminaire l'éducation, les études, le milieu socio-culturel.

Et puis sur mon mastodont, un truc qui ressemble à touiteur je crois, je tombe sur une retransmission d'un cuicui :

@Sabrina_SHalal@twitter.com
L’état pousse à la vaccination contre la grippe. Les français se sont fait vacciner en masse. Malgré cela, le nombre de malade dépasse l’entendement. Et le nombre de décès pourrait être inquiétant.
Alors je me suis dit que je devais prendre mon bâton de pèlerin et exorciser pour moi même. Pour commencer il faut poser les bases : Il n'y a aucune étude qui montre une seule des choses suivantes :

  • Vacciner les vieux réduite la morbi-mortalité globale
  • Vacciner les soignants réduit la morbi-mortalité des patients, même vieux, même en ephad
  • On peut montrer une protection de groupe : au delà d'un pourcentage de vaccinés, la maladie et aucune maladie qui la remplace directement ne circule.

Partant ce ces choses simples, il est criminel de pousser à la vaccination et il est fasciste de forcer les gens.

Pour revenir aux préliminaires, la grande majorité des médecins hululent comme des âmes en peine dès que l'on veut remettre en cause le dogme vaccinal. Il y a , je pense, un soucis de formation (d'absence de ...), un soucis de classe (qui est tu toi pour te penser supérieur à moi qui est fait 10 ans d'études) et probablement une part de bêtise : une personne intelligente te sortirait une étude que l'on ne peut écarter montrant sans possibles contradictions que le vaccin TE protégera et ne te causera aucun mal.

Ainsi nous nous trouvons face à dilemme. On ne peut pas montrer que c'est une chose bien, le mieux dans ce cas là est de faire profil bas et baisser les oreilles en espérant passer à travers les gouttes. Mais, peut être est-ce une confirmation de bêtise certains se sentent obliger de faire de la propagande, à base de story-telling (vous raconter une histoire qui fait pleurer dans les chaumières) en guise d'argumentation, par exemple là : https://jeanyvesnau.com/2019/02/12/nouveau-monde-jecris-parce-que-jai-15-ans-et-que-je-suis-le-fils-dun-parent-anti-vaccins/ et on ajoute la propagande de la ministre.comme quoi un vaccin coûte moins chère que soigner les gens malades. d'ailleurs cette année, avec les vaccins personne n'est malade. (c'est une boutade...)

Alors comme je ne veux pas tirer sur l'ambulance (aller demandez aux zélotes de la vaccination de vous parler de pandemrix, histoire de rigoler un peu), je vais vous donner quelques liens de blogs de médecins, histoire que pour ceux qui veulent puissent lire un peu autre chose que le roman de gare national.

Et pour ceux qui aurait encore envie de lire un peu plus, toute la catégorie vaccins chez le Docteur Marc Girard:

politique ? - Mes combats - Commentez
commentaire(s)
Ajouter un commentaire