La science une nouvelle forme de foi.
Publié par The Troll le 26 03 2018

Imaginons un monde ou une faction à un pouvoir politique et qu'elle a persuadé la majorité du peuple que son pouvoir est une volonté d'une puissance supérieure. C'est cette puissance supérieure qui a façonné l'univers et a placé ce peuple au centre de tout. C'est ce pouvoir créateur qui a choisi cette faction comme guide qu'il faut écouter et entretenir. Cette notion d'être au centre est fondamentale, non pour elle même, mais parce qu'elle donne au peuple un sentiment de devoir être reconnaissant d'avoir été créé aussi 'puissant'. De faire tourner l'univers, la création complète autour d'eux, d'être le centre. Elle donne par la même à la faction la position du centre de l'univers, être au centre du centre. Que les chefs seraient même choisis, nommés par le mystérieux créateur invisible et tout puissant. Il a d'ailleurs détruit plusieurs fois l'humanité afin de repartir sur de bonnes bases et éliminer les incroyants.

Quelle serait alors la place que cette faction accorderait à une personne qui affirmerait que cette conception est fausse et que la planète ne serait qu'une planète comme les autres et même pas importante en soi ? Que son soleil ne tournerait pas autour d'elle, mais qu'elle tournerait, comme les autres planètes, autour de lui. La remise en cause du dogme créerait une faille très importante dans la légitimation de ce pouvoir.Si on commence à douter du dogme, quels petits pas permettraient alors de douter de la faction elle même et donc remettrait en doute ce pouvoir politique qui ne pourrait plus tenir que par la force.

Ce pourrait être une saga de science fiction très intéressante à écrire (et également lire) pour voir comment cette remise en cause pourrait évoluer et quels seraient les contre-mesures mises en place pour lutter contre cela. Il faut aimer la science fiction et tout le monde n'est pas Asimov. Cela ne semble pas bien palpitant écrit comme cela.

Changeons de scénario. Imaginons un empire qui aurait créé un produit miracle qui permettrait de vivre toujours en bonne santé, sans jamais être malade ni fatigué. Cela permettrait de boire et d'expérimenter l'ivresse, mais jamais le mal de crane du lendemain et jamais de cirrhose du foie. Il permettrait de fumer sans avoir la voix rauque et sans développer un cancer des poumons. Elle vendrait à toutes et tous ce produit et aurait une puissance financière telle qu'elle pourrait susurrer à l'oreille des gouvernements pour leur faire prendre conscience de l'utilité de ce produit et les aider à en faire profite le plus grand monde, voirà faire prendre en charge par le gouvernement au moins une partie de son coût afin de ne pas priver la partie la moins argentée de la population de ce bienfait presque miraculeux. Si nous étions dans le scenario précédent, nous ne pourrions nous empêcher de le prendre comme un cadeau divin, mais cette histoire prend pied dans une société technologique. Une société basée sur la preuve scientifique. Si je n'arrive pas à prouver quelques chose, cette chose est fausse. Pour le produit miracle, on ne peut pas montrer ces preuves scientifiques car cela donnerait des éléments aux concurrents (ceux qui essayent de recréer ce produit) mais que le gouvernement veille au grain et qu'il y a toujours régulièrement des émissions à la télé avec des témoignages d'utilisateurs très satisfaits.

Imaginons maintenant qu'un groupe de résistant affirme, par l'expérience de ce qu'ils voient autour d'eux, que ce produit n,'est pas si miraculeux. Effectivement, il n'y a pratiquement plus de cirrhose, ni de cancer des poumons, mais en même temps presque personne ne boit d'alcool et pratiquement plus personne ne fume. Mais il y a encore certaines personnes qui meurent de ces maladies, certaines ayant été augmentées (c'est le terme employé) et d'autres non. On trouve plus de morts d'autres choses (non incluses dans le contrat). Il semble que les augmentés vivent moins longtemps que les non augmentés. De nouvelles maladies qui n'existaient pas semblent apparaître. Tout en semble pas aussi rose. L'information commence à prendre de l'ampleur, avec des histoires qui commencent à circuler, les gens rechignent à se traiter. D'ailleurs sur les 10 dernières années, nous avons vu une recrudescence des cancers du poumon, passant de 1 cas par an à 2 cas par an, un doublement, une véritable catastrophe sanitaire qui coûte de l'argent à l'état qui décide de rendre obligatoire l'augmentation. Le fait que le chef du département de la santé et des propectives transhumanistes ait travaillé régulièrement avec l'empire qui commercialise le produit miracle pose des questions aux opposants mais est balayé sous le prétexte que cela prouve ses compétences sur le sujet. Et que de toute façon, rien ne PROUVE que le produit miracle soit responsable. Il n'y a aucune preuve. Chacune des preuves apportées par les opposants est balayée comme une bouffonnerie indigne de la science. Le fait que personne ne veuille montrer les preuves du produit parce que c'est un secret industriel ne dérange que les opposants qui sont, tout le monde le sait, des obscurantistes qui veulent revenir au monde d'avant lorsque tout le monde mourrait du cancer des poumons et de cirrhose du foie. Mais tout le monde n'est pas Barjavel ou Bordage et cela ne semble pas bien palpitant, tout au plus deux scénarios d'un lycéen se sentant une vocation.

Mais ces 2 scénarios ne sont pas si éloignées de la réalité : dans le premier c'est l'église catholique contre Galilée et dans le deuxième c'est le lobby de la vaccination. Pourtant dans ce cas, ce serait simple à déterminé puisque c'est de la science. Prenons 2 études scientifiques :

  • LA première est une étude d'études. On peut y voir :
    • Le traitement homéopathique individualisé en cinquante millésimales (LM) s’est avéré aussi efficace que le traitement conventionnel qui associait antipyrétiques, antalgiques et anti-inflammatoires.
    • Selon les auteurs, l’homéopathie présente un intérêt en complément de la réhydratation orale et un intérêt économique dans cette indication.
    • Une revue systématique analyse un essai comparatif entre traitement homéopathique individualisé et traitement de référence sur 23 patients. Il conclut à une amélioration similaire dans les deux groupes.
    • Dans son analyse, le groupe de travail australien ne retient aucune indication de l’homéopathie en contradiction avec l’analyse de Bellavite en faveur d’une indication d’anas barbariae dans le traitement de la grippe, indication également retenue par le groupe Cochrane dans une analyse faite à partir des essais cliniques contrôlés
    • Selon une revue générale, une étude contrôlée comparant l’effet d’un traitement homéopathique local par rapport au placebo a donné des résultats favorables au traitement de la spécialité homéopathique étudiée
    • Malgré des résultats significatifs en faveur de l’action d’Aconitum napellus, cet essai non reproduit et de qualité insuffisante, ne permet pas
    • une étude relevée par Bellavite portant sur 11 patients et comparant l’efficacité de l’homéopathie à celle du placebo. Les résultats sont positifs mais la faible qualité ....
    • Dans les deux études de meilleure qualité le nombre de points douloureux est diminué par rapport au placebo. Dans l’étude de Bell d’autres critères sont significativement améliorés tels les scores de fibromyalgie et de santé globale. Dans l’étude de Fisher utilisant la méthode de cross over, la douleur et le sommeil sont également améliorés par le médicament choisi par individualisation
    • On pourrait faire comme cela pendant longtemps
    • La conclusion est que l’homéopathie ne marche pas.
    • http://www.blog-elsevier-masson.fr/2016/09/efficacite-clinique-de-lhomeopathie-analyse-et-propositions/
  • D'un autre coté, nous avons une étude portant sur 200 000 mamans, grippe et vaccination contre la grippe

Science et religion : les 2 faces d'une même pièce.

politique ? - Mes combats - 1 commentaire(s)
commentaire(s)
Posté par smolski le 26 03 2018 à 10:10
Très clair, mis l'entame du post en débat sur le site : https://debian-facile.org/viewtopic.php?pid=259067#p259067
Ajouter un commentaire