De quoi ce vaxXxin est-il le nom
Publié par The Troll le 06 02 2022

Je me suis fait jarter d'un forum de soit disant combattant de la gestion fascistoïde de la crise parce que je demandais avec insistance quelles étaient les données scientifiques qui montraient que raoult avait raison de préconiser la vaccination des vieux et des fragiles et des soignants. Sacrée question n'est-ce pas ? et sacrée réponse bannir ceux qui demandent cela et ne s'agenouille pas devant le saint raoult. mais bon, cela me fait gagner presque 1 heure par jour à lire, répondre et apporter des données extérieures. Un mal pour un bien. je les remercie de m'avoir jeté.

Comme j'étais assez actif j'ai pondu au fil des mois de nombreux commentaires dont certains qui me semblent valoir la peine de republier ici parce qu'ils portent des idées intéressantes à lire. Je vais donc créer une catégorie covid pour y assembler ces posts ainsi que les plus anciens d'ici qui portaient sur le sujet.

Ce post a été écrit le 13 janvier 2022

il l'a été en réponse à un administrateur qui s'offusquait que parfois, comme des bulles remontant à la surface d'un étang, quelqu'un demande ou était jean michel ou que pour la Xième fois quelqu'un disait qu'il ne faut pas dire vaxXxin pour les injections covid.(ps : il semble qu'il ait été en avance, parce que j'ai entendu dire que maintenant on dit sérum. je pense que les zotorités prennent peur de voir s’effondrer l'ensemble du mythe vaccinal.

C’est super long et cela mériterait un billet quelque part, mais ce serait comme jean baptiste. je prêcherais dans le désert. Je pense que c’est super important cette présentation et que cela vaut la peine de le lire, toutefois… Bien que les réflexions avec plus de recul n’intéressent pas grand monde. et dès que l’on parle vaccin on a perdu tout le monde (ou presque) ce qui est une mise en abyme parfaite de ce que je veux démontrer. ce n’est pas très pro de faire des amalgames comme vous le faites, même si l’heure tardive et la fatigue pousse à la simplification à l’extrême – le cerveau ce gros faignant- , si on veut pinailler sur les chiffres à la virgule ensuite cela fait un poil tâche. il ne demande pas ou est jean michel, ni si la 5G contrôle déjà des gens qui émettent des codes bluetooth. Il exprime le fait qu’il est peut-être contre-productif de parler de vaccins alors que ce n’en sont pas. Même si le raccourci peut séduire par la simplification qu’il procure et l’objectif de capter un public qui ne sera pas rebuté par la vérité crue. Cacher ce truc.. gnagnagna... tout le monde connaît.

Ce “truc” est une injection expérimentale (avec une technique jamais testée en population générale, ni même en grand nombre avant cette expérience à ciel ouvert et qui est connu pour avoir surtout tué et jamais soigné (ce que l’on observe en ce moment d’ailleurs) qui fait fabriquer à vos cellules, sans qu’on sache lesquelles (la recherche serait chiante si on savait ce qu’on allait trouver) de la protéine de pointe. Et cette protéine de pointe serait repérée comme étrangère par votre organisme et engendrerait une réponse immunitaire. Cela veut dire que le corps ne combat pas un corps étranger injecté mais combat ce qu’il produit lui-même. Dans le dernier truc dont je me rappelle, une injection c’est à la louche 2 mille milliards de capsules lipidique (pour un corps comprenant 37 mille milliards de cellules) encapsulant le message l’arnM. Personne ne sait combien d’arnM arrivera dans les cellules, ni dans quelles cellules, ni combien de temps les cellules vont produire de cette protéine spike modifiée, ni à quel rythme elles vont produire de cette protéine. En sachant que la dite protéine est TOXIQUE en elle même, en ce sens qu’en ce fixant sur le récepteur ace2 (très présents sur les parois du système vasculaire, provoque (ou peut provoquer) des agglomérats (le corps qui se défend) et ces agglomérats en grossissant, provoquent des thromboses (le vaisseaux en question est bouché) tuant ce qui était vascularisé et éteignant définitivement certaines zones qui ne se réparent pas (cœur et cerveau en tête de liste). On ne sait pas ce qu’il advient des capsules lipidiques, mais au niveau où on est arrivé, on n’est plus à cela près. Ce truc énorme (il y en a 2 mille milliards) doit s’évaporer par un mécanisme qu’on ne connait pas, mais qu’on trouvera si un jour on a envie de chercher. et je parle pas de tout ce qu’il y a d’autre parce qu’on sait pas à quoi cela sert, ni même ce que c’est, ni même si cela sert à quelque chose de biologiquement souhaitable, parce que dans un vaccin le but est d’irriter le système immunitaire pour le faire sur-réagir parce que le truc introduit n’est pas pathogène (pourtant là il l'est… mystère de la science aussi, un jour on saura peut-être.)

Cette description est le CONCEPT même de ce qui est attendu (sauf les thromboses qui se voient de trop). C’est tellement attendu que le vidal se fend d’une page expliquant que la recherche de signes biologiques pouvant faire suspecter ce comportement (et donc de pouvoir intervenir avant que ce soit trop tard (on remarquera que c’est le rolling gag de cette gestion, on s’efforce d’intervenir le plus tard possible)) n’est pas nécessaires (en clair on sait déjà, pas la peine de chercher ni d’affoler la population.) C’est tellement attendu que pfisser (par terre) ajoute dans la formulation pour enfants un produit censé éviter ce truc qui selon le vidal n’existe pas. Pourquoi on l’évite pas pour les adultes… je suis pas assez intelligent pour me poser ce genre de question, pas comme marty qui lui réduit le temps de grossesse en le distribuant sur plusieurs femmes. Ce qui est, bien évidemment, la preuve que c’est un grand docteur qu’il faut écouter. Bien entendu aucune véritable étude sur le nouveau cocktail… juste un truc à la pasteur, bâclé en quelques jours sur pas beaucoup d’enfants et en se dépêchant de vacciner le groupe témoins s’il y en a eu un (c’est devenu le golden standard en recherche clinique). On ne sait même pas quelles conséquences si cet arnM est transcrit dans l’adn des cellules (lesquelles ?) puisqu’il existe des mécanismes de transcriptase inverse dans l’organisme. Mais là aussi plus personne en parle… hopp sous le tapis.

Ce simple descriptif devrait faire hurler de peur les parents qui emmènent leurs enfants se faire picouser pour aller faire du foot. Ce qui est con, puisque depuis 2021 – corrélé avec le réchauffement climatique, et la perte de bio-diversité, on suspecte un lien probable – le foot est devenu assez dangereux avec des jeunes gens qui “tombent” dans les stades à un rythme jamais vu. À tel point qu’on se demande s’il n’y a pas une arme (forcément américaine) à forte énergie, tuant à distance les jeunes dans les stades pour éviter que la future génération ne soit bonne en foot et doive se concentre sur le recyclage, assis (on attrape moins le covid assis en plus, c’est raccord). MAIS les parents n’ont pas peur, parce que c’est un vaccin et que depuis qu’ils sont petits, on leur répète que les vaccins sont sûrs, qu’ils sauvent des vies, que c’est la meilleure chose que la médecine ait inventée (1). Et l’autre druide charlatan qui lui aussi parle du lavage des mains… si c’est pas un preuve que c’est un mec du 18ème, tellement rétrograde.

Donc il ne peut venir à personne à l’idée que le vaccin pourrait tuer AUTANT de gens. Et que cela en abîmerait ENCORE PLUS QUE D’HABITUDE, à tel point que dans le poste de monsieur tout le monde, on commence à le voir, cela déborde de partout. Bon, les gens ne réalisent pas que le vaccin pour les femmes enceintes… c’est un peu une nouveauté… les nanas en cloque elles peuvent pas boire goutte d’alcool – le truc plutôt naturel – elles peuvent pas tirer quelques taffs d’une clope, elles doivent faire attention à ce qu’elles mangent (légumes crus et javel.. ah souvenir !) mais s’injecter un truc expérimental, sans aucun recul, sans même qu’on sache ce qu’il y a dedans, c’est ok… BEN OUI C’EST UN VACCIN ON VOUS DIT.

Et donc dès que quelqu’un se lève en s’excusant de prendre la parole pour demander s’il n’y aurait pas un petit manque de recul pour vacciner 7 milliards de personnes avec un truc nouveau fait en 3 semaines, testé en 2 mois, dont personne n’a rien vu sauf les commissions corrompues qui cachent les termes de l’accord et dispense les producteurs de TOUT risque juridique (certains pays doivent mettre en caution des morceaux de territoire pour protéger financièrement les producteurs) il est tellement facile de l’accuser d’être ANTI-VAX, puisque c’est un vaccin. Et tout le monde le sait, même ici, que l’anti-vax est un obscurantiste (probablement complotiste avant l’heure) qui refuse les progrès de la science et de la médecine et qui met en danger la vie de ses enfants (limite on devrait lui retirer, pour leur bien) parce que moi j’ai vu les ravages de la polio (qu’on soignait pas non plus, ben la fièvre c’est dangereux on vous dit…). À la limite c’est comme une secte (on me l’a déjà dit, venant de ma famille). DONC en présentant cela comme des vaccins et en tentant de le rapprocher avec les effets secondaires de vaccins précédant, pour faire comprendre que la médecine n’est pas exempte de couacs – pour ceux qui y croient encore, à la médecine- et il y en a plein ici – on devient DE FACTO des anti-vax. Il n’y a même plus besoin d’argumenter contre nous, ni de présenter des preuves, ni des arguments, des études cliniques ou épidémiologiques… on est des anti-vax. De ceux qui, comme nombre de personne ici, les combattait il y a encore 24 mois.

Et comme on est des anti-vax, il n’est pas besoin pour vérantaplan de répondre aux questions des parlementaires (on ne s’abaisse pas à parler avec la piétaille, qui en plus fume de la chloroquine, c’est dire le niveau) puisque les anti-vax sont des gens dérangés, un peu arriérés qui ont, bien malgré eux, des troubles psy qui peuvent être sévères et mettent en danger non seulement la vie de leurs enfants mais de la terre entière. on le sait, ce sont des anti-vax. et peut être qu’il faudrait envisager un suivi psy. et soyez honnêtes avec vous-même, ce truc sur les anti-vax, il y a 2 ans.. vous le pensiez pas un peu ? Complotiste pour complotiste je suis pas loin de penser que cela entrera bientôt comme troubles dans le grand livre de maladies officielles. Je ne m’étais d’ailleurs déjà pas trompé lorsque je disais, il y a un an, que l’amm conditionnelle le resterait et qu’il sortirait un nouveau vaccin en amm conditionnelle aussi pour remplacer celui-là, qui refera partir la pharmacovigilance à zéro… C’est ce qui se profile.

Et cette peur d’aller plus loin viendra d’une radicalisation importante d’une masse critique de la population, masse qu’ils auront du mal à cerner, dont ils ne pourront pas chopper un leader pour couper la tête et que chaque martyr qu’ils abattront pour l’exemple ne fera que renforcer la détermination de ceux qui restent . Et donc ma petite vision bornée de ce qui se passe n’est pas de savoir si jean michel était un pédophile, s’il y a des puces 5g dans les seringues, des pieuvres qui s’assemblent dans les vaccins, si la dame est un homme (en plus iel est assez moche et a des goûts de chiotte) ou s’ils veulent dépopuler avec les guideline de stone machin, s’ils vont tricher aux élections, s’ils veulent confisquer les comptes en banques ou interner dans des camps de concentration… mais est-ce qu’on aura la masse suffisante pour qu’ils aient peur. Et là je suis sérieux, je ne parle ni de pendre, ni d’égorger, ni d’éventrer, ni d’aller chercher leurs familles. Juste de résister et dire “non, peut importe ce que cela coûte on ne le fera pas, et on restera debout à te regarder et tu verras dans nos yeux tes crimes, et on te pardonnera jamais et on ne te laissera jamais tranquille.”

Et , malheureusement, mon pessimisme, probablement dû au choc post-traumatique de la crise, me pousse à penser que nous ne seront pas assez (et de très loin) parce que même dans les milieux à la marge, il n’y a pas grand monde d’assez prêt à tenir le rapport de force. Parce que c’est difficile, parce que c’est éprouvant, parce que c’est risqué et parce qu’on ne peut que réussir ensemble. Comme je ne me sens pas une âme de martyr solitaire et que écrire dans le vide me lasse de plus en plus (c’est en même temps une thérapie, un moment de faire société, une tentative de montrer un autre point de vue de ce qui se passe), on se prépare à partir s’ils nous laissent partir (dans des conditions acceptables pour nous). parce que sur, peut-être 50 000 commentaires du blog en remontant un peu, je ne vois que 4-5 personnes qui me semble capable de tenir le rapport de force lorsque cela se durcira. et autour de chez nous dans le village, juste personne. zéro. (même avec 4 morts). et sur les groupes de résistants que l’on rencontre IRL ce qui se dégage est plutôt se cacher ou fuir. et même dans les rencontres de mouvances alternatives sur les 100aines de “contacts” il n’y que peu de gens et aucun “chef” ne veut faire remonter aux RG qu’ils rencontrent régulièrement l’exaspération. bruit de pantoufles.

C’est triste… mais c’est la vie… alors tout ne vient pas de “vaccin” au lieu “d’expérience” – ne parlons même pas de thérapie car cela ne thérapise rien – mais c’est la première pierre. le péché originel selon moi. descartes disait “je pense donc je suis” : l’esprit est avant la matière, c’est ce que je pense (et dit) qui fabrique (fait émerger) la réalité autour de moi. que je suis acteur de mon environnement par ma pensée. En utilisant les mots de l’ennemi, je deviens un spectateur qui ne peut que dire que le film ne lui plaît pas et le film continue quand même. C’est marrant parce que bohr dit la même chose : c’est l’observation qui “fixe” la probabilité. l’observateur qui “crée” la (ou sa) réalité.

ps : savoir où est jean michel est le comique de répétition qui fait passer le goût amer du mauvais film et de la réalité déprimante.

(1) alors que c’est le lavage des mains du médecin ente 2 patients en vrai. Avant le “médecin” passait de dissection d’un cadavre à un accouchement sans même se laver les mains… ce qui causait par hasard, sans causalité – corrélation ne valant rien – tout plein de problématiques post-partum, aussi bien pour la maman que pour le bébé ; il faisait aussi les malades “normaux” qui ne vivaient pas très bien non plus ce mélange de genre (c’était vraiment des chochottes à l’époque, on voit qu’il zavaient pas le sars-cov2

commentaire(s)
Ajouter un commentaire