Tous les jours remettre le travail sur le métier.
Publié par The Troll le 20 03 2020

Je vous préviens, je suis vénère. Très vénère. J'en ai marre d'entendre les discours débiles, lénifiants, niveau zéro réflexion type moule a marée basse en train de crever. Et non, je parle pas du gouvernement, je parle des individus. De certains individus.

On sait tous (enfin c'est une façon de parler) que l'homme à un cerveau reptilien (je dis homme, mais c'est aussi les femmes, on sait jamais si un crétin.e perdu(e) désorienté-e (ah ah ah) passait par là). Ce cerveau reptilien gère les trucs vitaux : respirer, marcher, fuir se battre... C'est ce cerveau qui assure notre survie depuis plus de 7 millions d'années. Et donc ce cerveau "de base" tente de nous faire faire des trucs qu'il pense améliorer nos chances de survie.

Par exemple, certains (ouais je mets pas des e pour les femmes, mais vous aurez compris le truc) piquent des masques dans les voitures des infirmières. C'est nul, très très nul. La même nullité que se détourner lorsque quelqu'un se fait agresser dans la rue, la même nullité que lorsqu'un flic tabasse un personne à terre on se barre, la même nullité que lorsque certains ont décider de laisser crever les gens pour tenter de sauver l'économie et demandent que l'on fasse une sorte d'union sacrée derrière eux.

Donc ce truc est nul. mais une fois cela dit, est-ce que l'on a tout dit ? rien n'est moins sûr. Parce que qui pourrait reprocher à une personne d'essayer de sauver sa peau ou celle de sa famille. Allez un peu de pathos de ses enfants immunodéprimés ? vous avez envie que cette personne regarde ses enfants mourir ? sérieusement ?

Oui, je sais, c'est un coup bas ce truc. Mais vous avez compris le truc. On à peut élargir la perspective, diminuer la focale (ce qui augmente le champ). Pourquoi le mec y doit voler des masques ? Pourquoi l'infirmière elle les distribue pas ces masques, c'est pas ce qu'il faudrait faire pour ne pas infecter les autres et ne pas se faire infecter ? J'veux dire. c'est pas comme si on PAYAIT (et cher en plus) une bande de cloportes à gérer ce genre de truc, plutôt que de faire des fête queer, changer la moquette et la vaiselle avec notre fric. Mais ce n'est pas le sujet.

donc pour résumer ce qu'il faudrait faire (je devrais dire ce qu'il aurait fallu faire) :

  1. Dépister les gens
  2. Isoler et traiter les gens infectés
  3. Donner des protections à nos soignants pour qu'ils ne soient pas infectés
  4. Avoir suffisamment de places pour pouvoir traiter correctement les gens malades

Les 2 premiers trucs ce sont les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé. Les 2 suivants c'est juste du bon sens.Mais notre gouvernement n'a même pas le bon sens commun. Certains parlent même (à juste titre de mon point de vue) de connards, c'est ici : https://blog.mondediplo.net/les-connards-qui-nous-gouvernent. Le problème vient donc de ceux qui nous gouvernent et pas des individus. Les comportements individuels ne pourront JAMAIS pallier les errements des gouvernants. Ce n'est pas leur travail. Sauf en dictature.

Ainsi lorsque je vois des crétins faire haro sur le parisien qui se barre pour aller dans sa maison de campagne, je suis vénère. L'hosto n'est pas dimensionné ? la faute à qui ? Le parisien à acheté la maison ? la faute à qui ? il a pu partir de paris ? la faute à qui ? bien entendu il aurait pu rester confiné dans paris (avant que ce soit obligatoire) probablement par civisme (??). Civisme ? foutage de gueule. On est civique lorsque la société est civique avec nous. On serait tous dans la rue à poutrer les connards qui nous gouvernent hors de france, je veux bien que l'on parle de civisme, mais juste dans ces conditions. Le fermer votre gueule et obéissez, ben, ils ont obéis : ils n'étaient pas interdit de partir et ils sont partis.

Et vous avez une idée pourquoi ils ont eu le temps de partir ? il faudrait regarder ou sont les politiques en ce moment, s'ils sont confinés dans leur appartement parisien ou dans leur maison de campagne. Cela permettrait de résoudre la question. parce que vous n'avez pas encore bien compris, mais les connards qui nous gouvernent n'en ont rien à foutre de nous, on peut crever en masse, du moment que le pib tourne, tout va bien. Et lorsque vous vous battez contre le péquin qui fait ce qu'il peut, vous les aidez à nous prendre pour des cons. Et si c'est pas volontaire ben... vous êtes aussi cons qu'eux.

politique ? - Mes combats - Commentez
Coronnachose (non rien à voir avec la bière)
Publié par The Troll le 18 03 2020

Nous vivons dans un monde où l’économie prime sur l’individu. Les services publics sont considérés comme des dépenses inutiles, les individus comme des remplaçables. Nous vivons un monde ou l’homme n’est pas le plus important. Attention je ne parle pas de saccager l’environnement (par exemple, il est encore accepté (pour le moment) que l'on puisse couper ou élaguer un arbre dangereux pour éviter qu’il ne blesse ou tue un être humain), mais de mettre l’individu au-dessus du profit ou du système.

Il arrive de plus en plus souvent que l’on ne soigne pas intensément les personnes au-delà d’un certain âge, parce que ce ne serait pas ‹rentable›. Là encore, je ne parle pas d’acharnement, mais de simple santé. Ainsi une opération de la hanche pour mieux marcher n’est pas de l’acharnement, même à 90 ans si cette personne de 90 ans à bon pied bon œil comme on dit. Actuellement on dit que du côté de Strasbourg, ils ne tubent pas les personnes de plus de 70 ans (même s’ils en ont un besoin vital).

C’est dans ce contexte que l’épidémie arrive. On peut faire du complotisme et se dire que l’état mondial profond a décidé de décimer la population. Je n’ai pas d’avis tranché sur ce point de vue. Humainement, il me semble impossible que l’on décide froidement de tuer des millions (ou des centaines de milliers) de gens, mais en même temps comme disent les nains, ils ont déjà menti pour justifier une guerre qui a tué des dizaines de milliers de personne, alors rien n’est impossible. Quelle est la probabilité qu’un coronavirus se déclare fortuitement dans une ville abritant un laboratoire P4 qui travaille justement sur ce type de virus. Lorsque je dis fortuitement, je veux dire n’ayant aucun rapport avec le dit laboratoire. Erreur humaine ? Malveillance ? Acte de guerre ? On ne peut pas dire. Et je pense que le commun des mortels n’aura JAMAIS réponse à cette question. De la même manière quand un foyer se déclare aux abords d’un aérodrome militaire qui a effectué des rapatriements de Chine on peut se poser la question. Comment nos militaires sont capables de cela. Quel j'm'en-foutisme faut-il déployer pour que des militaires laissent échapper un virus dangereux (ils sont censés être notre ligne de défense). Mais actuellement on les balance dans les rues pour faire respecter l’enferment. On voit encore les choix politiques qui sont effectués et le rôle qu’ils ont les (j’allais dire nos) militaires.

Pour le dire simplement, moi le confinement me va très bien. Que les bourses s’effondrent c’est parfait. Effectivement au final on paiera peut-être, mais ne nous leurrons pas de toute façon on aurait payé. Ce qu’ils peuvent nous prendre ils nous le prendront, que ce soit pour une crise économique, pour un choc de compétitivité, pour la modernisation du pays, pour d’obscures raisons il nous l’aurait pris. Parions sur l’effondrement du système et la possibilité de mettre en place autre chose, par la force s’il le faut.

Il y aura probablement 10 000 morts que l’on attribuera au corona (sans tester hein…) je rappelle tout de même qu’ils meurent entre 20 000 et 80 000 personne de iatrogénie (traitements médicaux et médicaments). Les 3 grandes causes de morts en france, c’est dans le désordre :

  1. les maladies chroniques.
  2. la iatrognéie
  3. la misère

Alors le corona chose… ça sera un bon bouc émissaire.

politique ? - Mes combats - Commentez
Considération sur l'orthographe et son implication politique
Publié par The Troll le 08 03 2020

Je viens faire une publication parce que je me suis frité avec un quidam sur mon compte mastodon. Le corps du délit portait sur un lien qui était arrivé sur mon fil. C'était une conférence TedEx de 2 profs (français et philosophie) qui expliquaient qu'on donnait trop d'importance à l'orthographe et commençaient par compter de combien de manière différente on pouvait écrire le son "s" (13 de mémoire) et de combien de manière différente on pouvait le prononcer (3). Afin de se moquer de l'orthographe et de son formalisme de mauvais aloi.

Je ne donnerais pas de lien pour ne pas faire de pub, mais c'est une conférence à rennes, je crois me souvenir

Je ne vais pas dire tout le mal que je pense de ces conférences 'populiste' ou on tape facilement sur un pauvre concept : facilement parce que pas de répondant et facilement parce que le public qui vient est par nature plutôt d'accord, il vient chercher globalement une confirmation de ce qu'il pense (biais de confirmation). Dès lors, pas la peine de donner à réfléchir ces conférences-spectacles que j’appelle de l'édutainement n’éduque en rien et permettent à peu de frais de monter un spectacle sans grand talent.

Donc en réaction à ces quelques minutes insupportables ou tous les artifices du spectacle à l'américaine sont mise en œuvre (faire rire le public de lui même en prime) ou 2 lambdas se croient tellement au dessus de la mêlée qu'ils peuvent en quelques dizaines de minutes piétiner un truc millénaire à coups d'arguments faciles. Je me fendais d'un commentaire laconique

pff c'est déprimant. Surtout pour des profs. qui analysent cela comme des scientifiques. L'ortografe c'est pas seulement la retranscription (le truc dont on peut se servir pour faire le buzz ou un tedX) mais le véhicule de l'histoire.

Allez lire un peu là : http://www.etymodico.net/index.php?categorie=zoom .

Avec comme par hasard le premier 'zoom' sur la perte du S.

Et après quelques échanges plus ou moins à couteaux tirés, je reçois comme réponse d'adieux :

Visiblement, tu es très à l'aise avec l'ordre social. Moi pas. Dans mon monde, tout le monde devrait pouvoir prendre la parole et qu'elle puisse être écouté. L',orthographe française est une entreprise de stratification sociale, comme tu le fais toi-même remarquer. Et un monde qui empêche les personnes avec moins de capitale (économique et culturel) d'être prises au sérieux, c'est un monde de merde.

Alors outre le fait que cette personne n'a rien compris du tout à ce que je voulais dire, elle passe à coté de ce que je dénonçais : l'orthographe est avant tout un véhicule historique. se passer de ce véhicule c'est construire une société de l'immédiat, le rêve du monde libéral qui atomise l'individu sans histoire. Mais je crois qu'il (ou elle) ne pouvait pas descendre à ce niveau de réflexion, tout focalisé qu'il était sur l'écume de la vague.

Alors que l'on soit clair, je ne pense pas que l'orthographe doivent être un critère de sélection. Mais en même temps 25 fautes par phrase nuit à la compréhension non pour une histoire de snobisme, mais parce que nous globalisons (nous reconnaissons les mots sans les lire - comme le pianiste reconnaît l’accord à sa forme) et dès que les mots ne s'écrivent plus pareil, cela ralentit la lecture et on doit convertir dans sa tête les lettres en sons puis faire le lien avec le mot qui a le même son.

Je vais devoir être encore plus clair : je ne parle pas de quelques fautes, des s qui manquent, des accents, des fautes d'accords, je parle de mots profondément changés : par exemple voathures en lieu et place de voitures. En plus, en france, on sélectionne sur les math alors les larmoiements sur la discrimination sociales par l'orthographe, ca me laisse plutôt froid.

Je vais donc ici développer ce que je pense à propos de l'orthographe. Oui, il est peut être stupide de juger sur l'orthographe et oui on peut laisser évoluer la langue... n’empêche... tomber dessus est très 'populiste'. Il y a une différence entre exclure ceux qui n'ont pas une orthographe parfaite et faire une croix sur sa porté historique. L'orthographe est un capital culturel d'une langue. Prenons le francais et l'américain la différence ? un millénaire d'histoire les américains sont des grands enfants bêtes avec de gros jouets. Pas de culture et pas de réflexion profonde. L'anglais est la langue de l'économie le français était la langue de la culture. Le but est de former à ce capital culturel car il donne plus qu'on ne pense. Permettre de ne pas acquérir ce capital permet juste d'augmenter encore plus l’inégalité sociale. Parce que les "riches", eux, l’acquerront.

Je me fiche que l'on écrive nénufar ou nénuphar, mais celui qui pense qu'on ne doit pas savoir pourquoi l'un ou l'autre participe à l'abrutissement de la masse. Et en général son propre abrutissement. Les études historiques/ethnologiques montrent que la lecture à développé le cerveau de l'homme. Je suis persuadé que la culture aussi et l'orthographe EST une culture qui permet de penser plus.

Ce qui me fait le plus marrer (façon de parler) c'est de s’écharper sur l’orthographe avec une personne qui milite pour l'écriture inclusive (et donc hyper codifiée) à cause de la codification de l'orthographe.

politique ? - Mes combats - Commentez
Propagande Éducative Ordinaire.
Publié par The Troll le 27 02 2020

On nous demande parfois pourquoi nous avons choisi l'instruction en famille. Chaque réponse est intime. Mais parfois les réponses viennent à vous toute seules.

https://hostux.social/@sue/103731416054042222
Lol - politique ? - Commentez
Élections pièges à con
Publié par The Troll le 04 12 2019

Je pose rapidement une petite publication ici à propos d'un commentaire lu sur un autre site, auquel je n'arrive pas à répondre. Probablement une sorte de conjonction des astres, la température ambiante, l'étoile du berger dans la maison chacal et le grand triangle en conjonction avec le cercle circonscrit.

donc le bougre disait :

ben on a elu macron,nous et 50% des électeurs se sont abstenus. Faut passer a la caisse maintenant: quelques heures supplémentaires dans le froid,la pluie et les gaz lacrymo plutôt que 5 minutes dans un isoloir

Ce à quoi je réponds iconoclastement :

Moi j'en ai un peu marre de cette culpabilisation. Le vote est une putain de simulacre. un sacré putain de simulacre.

  • On vote pour ce qu'on connaît.
  • On connaît que ce qu'on nous montre.
  • les médias montrent ce qu'ils veulent.

Maintenant ceci étant posé, questions pour un champignon.

  • Questions 1 pour 5 points :
    • Vous pourriez citer le programme de cheminade ?
    • le point important de celui d'asselinau (à part sortir de l'euro et l'europe) ?
    • les propositions de lassales ?
  • Questions 2 pour 5 points :
    • Combien de minutes à la télé et de mots (sommes de tous les mots dans les articles à propos de ) pour poutou et arthaud entre 2015 et 2017 ?
    • Combien pour macron sur la même période ?
  • Analyse de document sur 10 points :
  • Question bonus pour 2 points supplémentaires : quels sont les liens entre les réponses aux questions 1 et 2, l'analyse de texte et le résultat des élections présidentielles françaises de 2017 ?

Aucune recherche internet autorisée - calculatrice autorisée.

politique ? - Commentez