Cake à la nouille (fake news)
Publié par The Troll le 11 01 2018

C'est marrant comme les romans d'anticipation peuvent devenir des réalités, sans pour autant coller parfaitement.

Ainsi nous avons notre makon national qui lance une grande campagne contre les 'fake news'. Savoir ce qu'est une fake news est assez simple et en même temps assez compliqué. Par exemples :

  • simple : on a découvert que la terre est plate. à priori fake news. Mais elle peut être plate dans un plan courbe. Le ruban de Möbius est une figure à une seule surface, les 2 faces sont la même surface.
  • moins simple : les planètes tournent autour d'une étoile. En fait, elles vont tout droit dans un univers courbé par la gravité : elles tombent tout droit en faisant une ellipse.
  • Plus compliqué : Dans le vide il n'y a rien. En fait c'est faux, dans le vide il y a des forces qui maintiennent l'équilibre.

Passons au complotisme :

  • simple et compliqué : il y a en irak des armes de destructions massives qui justifient qu'on l'envahisse et que l'on tue saddam hussein.
  • simple et compliqué : kim chose truc est un frappadingue qui veut l'arme nucléaire pour pulvériser le monde. (en fait, il ne veut pas que la guerre de corée de 1953 se reproduise avec les US qui liquident la majorité de sa population et ses infrastructures sans raisons objectives).
  • simple et compliqué : l’assassinat de jfk est juste le fait d'un détraqué isolé (comme pour luther king). C'est marrant, les détraqués isolés ne frappent que ceux qui dérangent. Par exemple on va fusiller charlie hebdo pour des dessins mais jamais le monde ou le figaro qui propagande à tout va. Par exemple, on va faire sauter des gens dans le métro et jamais le politique qui ordonne les frappes sur les population civiles.

Comme il me semble que l'on peut voir, la vérité est accessible selon un prisme, chacun avec ses présupposés. La volonté de passer une loi à la va-vite va permettre de contrôler facilement (il n'y a plus de contre pouvoir, la justice n'est pas indépendante) les informations divulguées, également en périodes électorales. Il suffira d'estampiller fake news ce qui dérange et ceux qui doivent être élus le seront, car la population n'aura pas accès à d'autres information que le bon et le bien représenté par celui qui a été choisi en amont.

Déjà que les médias font élire telle ou telle personne en l'exposant partout, maintenant le pouvoir sécurisera les médias alternatifs en les faisant fermer si les vérités trop dérangeantes sortent.

Parce qu'il faut être crétin pour penser qu'une fake news débile (genre makon est un pédophile qui fait des messes noires en tuant des bébés, tout en sodomisant des chatons - avec du chatterton sinon ils explosent, enfin peut être pas avec lui) va peut être trouver un public (4 personnes ?). Mais j'aimerais bien qu'un mec vienne m'expliquer comment cela pourrait convaincre suffisamment de personnes pour faire basculer une élection (il faudrait que cela convainque la majorité d'électeurs de makon de ne plus voter pour lui) Autant dire qu'il faut présupposer que ses électeurs sont des crétins finis (fake news ou pas ?).

politique ? - Mes combats - 2 commentaire(s)
commentaire(s)
Posté par smolski le 16 01 2018 à 08:10
Aux escrocs il faut opposer de l'escroquerie, cesser de se plier aux règles d'une légalité fondant l'iniquité sociale et les dértourner selon ses besoins.
Posté par herve_02 le 16 01 2018 à 12:59
Dans mes bras camarade ;-)
Ajouter un commentaire